Nos Top Sites


Nos Références
L'Imaginarium
Les enfants des Ténèbres, et la rue. [PV: Aelitha Rainfall]



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Les enfants des Ténèbres, et la rue. [PV: Aelitha Rainfall]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
VampireVampire

Aleksey Romanov
Messages : 42
Pumpkins : 1868
Date d'inscription : 03/11/2013

Fiche top-secrète un peu étrange
Âge du personnage : 18 ans
Cause de la mort : Mort-né
Année ou matière enseignée : 4e année

MessageSujet: Les enfants des Ténèbres, et la rue. [PV: Aelitha Rainfall]   Mar 12 Nov - 19:42

"Demoiselle états limites
Le cri d'une prière qu'elle
Évite et qu'elle endort à pas chassés
Puis elle colle ma route à ses pieds"

Les enfants des Ténèbres.


    Se glisser au dehors, tapis dans l'ombre, n'avait pas été la partie la plus compliquée; celle-ci arrivait tout juste.
    Aleksey marchait toujours pieds nus sur les pavés. On lui dira que ce n'est pas très prudent, mais il vous répondra que ça ne vous regarde pas. Il avait gardé le silence, essayant de gérer en lui l'excitation meurtrière et l'inaudible voix raisonnable qui lui disait de ne pas courir. De rester calme, caché, courtois presque.
    C'était plus facile à dire qu'à faire. Il respirait lentement et prudemment, analysant chaque odeur qui venait à son nez à l'odorat si fin, trop fin.

    Les deux jeunes gens marchaient côte à côté, et lui avait enfouit ses mains dans ses poches, accentuant la nonchalance de sa marche qui malgré tout ses efforts gardaient ce quelque chose d'élégant, de noble presque. Drôle de paradoxe.
    Ils avaient choisi un quartier endormi, assez peu fréquenté mais néanmoins pas trop loin des endroits encore allumés à cette heure; un bar ou deux étaient encore éveillés à quelques rues de là, promettant quelques retours dans les parages de jeunes gens fatigués.

    "_J'espère que tu sais dans quoi tu t'embarques." Fit-il, à mi-voix. Comme si déjà sa présence faisait surgir les soupçons des fenêtres éteintes.

    Au fond, oui, il espérait qu'elle savait. Elle devait avoir une vague idée, mais l'étendue de ce qu'il pourrait se passer ce soir lui échappait, c'était certain. Lui, par contre, après la faim, l'envie, la sauvagerie, après tout ça, il avait peur. Il savait, et n'importe quel être conscient de ne pouvoir maîtriser à tous les coups ce dont il est l'hôte est légitime à ce sentiment peut-être trop humain. Sans doute trop humain; c'est pour cela que ce ressenti n'occupait qu'une infime part de son esprit. Juste assez pour alimenter ce qui s'occupait de la retenue qu'il allait tenter d'exercer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
  

Aelitha Rainfall
Messages : 269
Pumpkins : 1946
Date d'inscription : 10/06/2013
Âge : 26

Fiche top-secrète un peu étrange
Âge du personnage : 20 ans
Cause de la mort : Morsure de vampire
Année ou matière enseignée :

MessageSujet: Re: Les enfants des Ténèbres, et la rue. [PV: Aelitha Rainfall]   Dim 17 Nov - 22:16


Une ville endormie, le silence... Le calme avant la tempête parait-on dire. Les habitants endormis ne pouvaient se douter du danger que représentait les deux jeunes gens. Ma démarche était pleine de souplesse, prête à réagir au moindre sursaut. Celle de mon compagnon de chasse, était magnifique. Digne d'un grand vampire. Si je m'écoutais, je resterais plantée à le regarder marcher. J'avais tant à apprendre de lui. J'en apprendrais sans doute bien plus que lorsque j'étais en compagnie de celui qui m'avait transformer. Un sujet sensible...

Les quelques mots qu'il prononça me firent trembler. Je n'avais aucune idée de ce que j'allais bien pouvoir faire s'il... Passait de côté obscur. Il était plus fort, plus rapide et bien plus cruel. S'il disjonctait, j'étais pas claire. Alors pour ne pas trahir mon angoisse je ne dis rien. Garder le silence et écouter. Bien que mon ouïe était plus développé que celle des humains, il m'était difficile de faire la différence entre deux cœurs battant. Une sorte de vacarme permanent. Si c'était ça pour moi, qu'est ce que ça donnait pour un vampire comme Alek. Peut être qu'avec le temps ça s'améliorait. Peut être pas.

Entre les battements de coeur des endormis, les bruits de télévision de ceux qui restaient éveillé, il fallait croire que personne ne voulait mettre le nez dehors. Alek n'était pas adepte des massacres organisés. Pourtant c'était tellement drôle. Jouer le rôle de l'humain venant boire dans un bar, charmer tous ces imbéciles et les tuer jusqu'au dernier. Le seul jeu que mon créateur m'a appris. Le seul qui m'amuse toujours. Mais il ne serait pas au programme de ce soir.

On devrait se rapprocher un peu. Ici il n'y a personne pour mettre le nez dehors. Murmurais-je un peu déçue. A moins qu'on ne les fasses sortir... Continuais-je avec un sourire malicieux.

Mais l'idée avait peu de chance d'être retenu. Bien que le théâtre était comme une seconde nature et qu'il était facile de simuler un arrêt cardiaque - pour quelqu'un dont le cœur ne bas pas surtout - ce n'était pas sa manière de chasser. Et étant donné que je l'avais invité, je devais me plier à ses règles. Trouver une ruelle sombre, mais pas trop loin du centre. C'était une priorité.

Allez viens, on avance. Dis-je en lui prenant la main.

Il fallait avancer un peu plus vite. Un grand défaut pour un vampire que le manque de patience. Ou plutôt l'envie. J'avais faim et il fallait que je mange. Je ne supportais pas de rester à trainer comme ça.

_________________

Présentation ♠️ Relation
Couleur dialogue : #99193D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
VampireVampire

Aleksey Romanov
Messages : 42
Pumpkins : 1868
Date d'inscription : 03/11/2013

Fiche top-secrète un peu étrange
Âge du personnage : 18 ans
Cause de la mort : Mort-né
Année ou matière enseignée : 4e année

MessageSujet: Re: Les enfants des Ténèbres, et la rue. [PV: Aelitha Rainfall]   Jeu 21 Nov - 20:15

"I keep it caged but I can't control it
So stay away from me
The beast is ugly
I feel the rage and I just can't hold it"


    La main d'Aelitha vint déloger la sienne de sa poche. Surprit, il leva le nez vers elle. Elle semblait pressée, tout à fait en éveil, espiègle aussi. Elle y avait prit goût très vite. En regardant les humains -du plus près qu'il ai pu le faire sans les bouffer- Aleksey s'était dit que devenir vampire après morsure, après avoir vécu en tant qu'humain devait être une chose difficile. Accepter de tuer ceux qui étaient leurs semblables, tout ça, ce n'était pas du tout dans leurs moeurs, à ces petits tas de sang.
    Enfin, bref, il ne broncha pas, se laissant tirer par la jeune fille, n'accélérant pas son pas par caprice surtout. Il avait envie de prendre son temps. Il n'aimait pas la précipitation. L'heure du repas était un moment sacré, il ne fallait pas bafouer tout ça. Bien sûr, il y a des moments où la rapidité est de mise... Mais pour le moment, rien ne les pressait. Alors il n'allait certainement pas accélérer.
    La plaisanterie passée qui consistait à faire sortir les dormeurs de leurs lits pour les saigner resta en suspend. Ca aurait pu être très amusant, mais bien trop risqué. Ils auraient pu alerter tout le quartier, les autorités, et ça aurait pu très mal se terminer...

    Rapidement, ils se rapprochèrent du centre. Il y avait un peu plus de bruit, un peu plus de cette lumière orangée qui tapisse les ruelles, aussi. Les odeurs sanguines s'entrechoquaient, quelque part, partout, plus loin, faisant frémir les nerfs d'Aleksey. Non, résolument, elle ne se doutait pas qu'elle allait faire entrer le loup dans la bergerie.
    Au détour d'une rue, il tira doucement sur le bras de la jeune fille, la ramenant près de lui.

    "_Si je vais plus loin, ça risque de déraper. Je comprends l'envie de chasser dans la foule, mais je n'ai pas prévu de boucherie, ce soir. Il vaut mieux rester discrets. Vas-y, si tu veux, mais je préfère faire ça à ma façon."

    Les voix guillerettes des humains riant, chantant, et les cliquetis de leurs verres raisonnaient. On pouvait entendre des discussions venant des terrasses, et même l'odeur du tabac venait jusqu'au nez du vampire. Il planta ses yeux dans les siens. Il était sérieux. Il avait la dalle, et une fois au milieu d'un groupe d'humains, il ne ferait pas dans la grâce et l'élégance. Malgré les cours du pensionnat qui apprennent à mordre sans faire de tâches, Aleksey avait tendance à dépasser des deux petits trous classiques imposés.
    Et pour les semblables de la victime, ça n'allait pas passer inaperçu, puisqu'il n'aura même pas le temps de disparaître de leur champ de vision. Le sang leur aurait sûrement giclé au visage, transformant les sons joyeux de leurs voix en cris d'effroi.
    La sauvagerie d'Aleksey baignait son regard. Ses pensées se lisaient toujours très bien dans ses deux prunelles noires, impossible de manquer l'envie de carnage qui y sommeillait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
  

Aelitha Rainfall
Messages : 269
Pumpkins : 1946
Date d'inscription : 10/06/2013
Âge : 26

Fiche top-secrète un peu étrange
Âge du personnage : 20 ans
Cause de la mort : Morsure de vampire
Année ou matière enseignée :

MessageSujet: Re: Les enfants des Ténèbres, et la rue. [PV: Aelitha Rainfall]   Jeu 21 Nov - 20:58

Alek suivit mon caprice un moment. Puis stoppa net ma progression. Il savait qu'il ne se maitriserait pas... Il fallait que je sois plus lente. Il me rapprocha de lui et m'expliqua calmement qu'il ne pouvait pas le faire. L'humaine que j'étais aura rougi de cette proximité. Mais la vampire se contenta de sourire doucement en hochant la tête.

Nous ferrons à ta manière alors. Dis-je simplement

Réfréner mes pulsions. Garder mon sang froid, et surtout mon calme. Une grande respiration et ma tête était de nouveau froide. J'attendrais ses instructions. Les cours de morsure m'avaient appris à mordre. Mais il n'y avait pas de cours sur la chasse à l'homme. Et mon créateur n'avait pas joué le rôle du professeur. Il se contentait de mes ramener des humains fraichement morts... Pas pratique pour chasser. Cette chasse la n'était pas la première, non. Enfin d'une certaine manière, si. C'était la première fois qu'elle chassait en duo. En tant normal je me contentaim de charmer un homme. L'attirer dans une ruelle sombre et de vider de son sang. En duo ce n'était pas possible. Enfin si, mais je ne voulais pas le faire devant Aleksey.

Je me contenterais donc de suivre la danse. Mais comment est ce qu'il chassait ? Préférait-il prendre quelqu'un dans son sommeil ou une personne consciente ? Dans tous les cas il faudrait copier le mode opératoire. Et surtout rester vigilante. J'avais entendue plus d'une conversation sur son sujet. Et je savais qu'il pouvait perdre le contrôle. Il me l'avait lui même dit. Mais il n'avait pas dit comment l'arrêter. Mais si cela devait arriver, j'étais prête à tout. Ou presque. La mort - pour une seconde fois - ne faisait pas partie des possibilités que j'envisageais.

Je te laisse passer devant alors. Continuais-je après un court silence.

Je m'écarta d'un pas pour le laisser passer. Prête à le suivre peu importe la direction. Je voulais juste des explications. Connaitre son mode opératoire. L'idée d'y aller à l'aveugle ne me plaisais pas vraiment. Pas du tout même. Alors lorsqu'il fit un pas pour prendre les devants. Je ne bougea pas d'un millimètre. Je voulais savoir. Et j'attendrais une explication avant de mettre en mouvement. Même si j'avais faim.

_________________

Présentation ♠️ Relation
Couleur dialogue : #99193D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
VampireVampire

Aleksey Romanov
Messages : 42
Pumpkins : 1868
Date d'inscription : 03/11/2013

Fiche top-secrète un peu étrange
Âge du personnage : 18 ans
Cause de la mort : Mort-né
Année ou matière enseignée : 4e année

MessageSujet: Re: Les enfants des Ténèbres, et la rue. [PV: Aelitha Rainfall]   Lun 25 Nov - 16:55



    La réponse qui s'ensuivit fut satisfaisante. Il hocha la tête, simplement, et lâcha le poignet de la jeune femme.

    "_Je reviens." Annonça-t-il avant de disparaître.

    Il devait avoir une vision d'ensemble pour optimiser le temps que ça allait prendre; il avait donc décidé d'aller observer un peu depuis les toits des environs. Le vampire se servit de sa vitesse inhumaine pour grimper le long du mur de la façade près de laquelle ils se tenaient, mais cela ne manqua pas de lui écorcher les doigts, des mains comme des pieds d'ailleurs. La pierre était froide, râpeuse, peu agréable sur la peau en somme, mais cela lui importait peu. Dans cet état avancé, peu de choses lui importaient, à vrai dire.

    Une fois là haut, il s'accroupit, penché au-dessus de la rue. Il plissa les paupières à cause des lumières chaudes et vives, artificielles des bars. Ses yeux furetaient d'un humain à l'autre. Il se déplaça d'un coté à l'autre du toit, cherchant la proie parfaite qui se dirigerait tout près d'eux. Un adorable couple payait l'addition. Il les fixa un moment, attendant de voir la direction qu'ils allaient prendre. Ses doigts blancs inondés du rouge de son ascension sur la pierre vinrent à ses lèvres où il lécha instinctivement le sang qui s'écoulait.
    Il aimait bien ce moment où il verrouillait sa cible. Il sentait leur destin se sceller, et c'était terriblement agréable d'être là, au-dessus, et de choisir que ce soir, ces deux petits personnages allaient mourir. Certains penseront ça un peu cruel, Aleksey est sans doute partiellement d'accord, mais quoi? C'est dans sa nature. Et c'est aussi dans sa nature d'y trouver du plaisir.

    Enfin, les chaises gigotent, les deux condamnés s'avancent dans une ruelle.
    Aleksey n'attend pas plus longtemps, et redescend avec la même rapidité, se réceptionnant au sol comme une petite grenouille pressée, et cherche d'un regard Aelitha. Si elle se trouvait là et n'avait pas bougé, il attraperait sa main et l'entraînerait dans sa course pour poursuivre les deux jeunes gens en contournant le quartier bondé. De là-haut, Aleksey avait pu analyser rapidement les alentours, et ces petites rues dans lesquelles ils se trouvaient n'avaient plus de grand secret pour lui. Si elle avait disparu de la rue, Aleksey la chercherait en usant de sa rapidité de coup de vent, secouant pour sûr les poubelles alentours dans un fracas peu discret, agacé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Les enfants des Ténèbres, et la rue. [PV: Aelitha Rainfall]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les enfants des Ténèbres, et la rue. [PV: Aelitha Rainfall]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [BloodBowl] Mon équipe : Les enfants du Curé...
» Aide speciale aux enfants du president Rene Preval!
» Haïti-Justice : L’affaire des 200 enfants empoisonnés bientô
» Haiti : protéger les enfants, une nécessité
» Dominicanie: Proposition sur les enfants d'immigrants illega

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Vlad Dracula ::  :: Ville :: Rues et bâtiments-